7 février 2023

Esprit Libre

un média libre sans pub

La dérive droitière de Sophie Carpentier

2 min read

Élue au conseil municipal en juin 2020 sur la liste de Jean-Mimi-Béré, Sophie Carpentier intègre la majorité de Nico « Cuicui » Rossignol et se charge des questions de Santé.

Rapidement elle quitte les Verts pour rejoindre le parti du patron, qui n’est pas encore le patron du parti, mais c’est une autre histoire. Mais patatatras : lors de la séance du conseil municipal du 7 novembre 2022, Laura Slimani, chantre féministe de la majorité, présente son plan pour l’égalité femmes-hommes. C’en est trop pour Sophie, si attachée aux valeurs traditionnelles qu’on se demande encore ce qui l’a emmenée à gauche de l’échiquier.

Sophie prend la parole et les masques tombent : défense de la famille traditionnelle, rejet féroce de la « théorie du genre » et autres joyeusetés conservatrices. L’élue écolo puis socialo se découvre en fait, à 55 ans passés… de droite. Il n’est jamais trop tard pour s’assumer et faire son coming-out !

Sophie sort du bois, rejoint « Horizons » et arpente le marché St Marc, sourire aux lèvres, tracts au nom de Doudou Phiphi en main. Combien de temps durera cette romance avec l’ancien premier ministre à la barbe bicolore ?

Sophie changera-t-elle encore de crémerie pour continuer sa dérive droitière ? Nico « Cuicui » Rossignol, aujourd’hui trop occupé à déchirer le PS, se rendra-t-il enfin compte que sa majorité comporte désormais une lieutenante de Doudou l’havrais ? Le suspens est à son comble et la prochaine réunion du conseil municipal, le 30 janvier prochain, devrait permettre d’y voir plus clair.

Roux à nez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.