27 septembre 2022

Esprit Libre

un média libre sans pub

l’ombre de Pilate : 666

1 min read

Dune du Pilat, prothèse du prélat praline pensive enrubannée de son liquide

Souffre de cancrelat aragonitique qui surjoue sur la colline du mont Golgotha

Golok, prieuré, Epicure, Translate culinaire, couscous boulétium synthétique : Sale odeur

Critère d’aluminium sirupeux et glauque ! Potage écarlate, pomme, poire, pèche Djerba

L’Oural déganté envoie un moucheron aérique sur le face de Jésus le puissant Mongol

Et tout part à volo

Ponce Pilate s’excite sur son siège éjectable. La plèbe veut la peau du fiston !

Papa, ils deviennent fou car il vont te tuer à travers moi. Trinity, trinité, caillasse trente deniers

Pieds d’argiles, Ponce pile sur l’énergie autophagique de son nombril unique. Amen !

Haute-Volta, Golgotha, il monte le dos enchristé sans tire-fesse ni remontada

Ponce le regarde, pensif et soulagé, monter le mont sur du papier mâché

En pendant ce temps-là, des prélats s’attachent déjà à rédiger le testament du fils de Dieu

Et l’autre, là-haut lui répond  » Fils, je ne t’ai pas abandonné , tu es le pain levain de ces veaux ahuris ! »

F.Q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.