Le manifeste du daddysme !

Vous l’attendiez depuis toujours ou jamais. Il est enfin en ligne. Créé par Joseph Bernard dit ” Dddy”, le Daddysme est un courant de pensée déterroctère à l’influence intestable.

Manifeste daddysme par ” Daddy notre maître sans cataracte !’ (voir la photo bleue !)

Créer un manifeste, c’est vouloir haranguer la victoire de l’amer sur l’atterre, Cogérer la culture du bas avec celle du haut en passant par la diagonale et en évitant le milieu. S’enticher, vivifier, invectiver, vomir, sentir, proser tout en versant ! Démontrer son inutilité et caresser le néant. Ne rien éviter et imposer. Se souvenir que Dieu n’est qu’un concept parmi tant d’autres.

Nous sommes tous manifestes ! De l’âme déterrocterre au nébulisme ostentatoire, aucun système financier ni piémont n’avouera son idiotisme. Vouloir l’amour sans la guerre est une hérésie que seuls Hitler, Staline et Napoléon ont tenté de démontrer. On ne peut vivre uniquement dans la haine, mais on peut aimer la haine. Soyons immédiat, vrai, réactif ; impulsif, vibrant d’ennui. Evitons les branches mortes-nées.

Peut on écrire un manifeste nouveau tout en s’inspirant de rien ? oui !

Peut-on être anti-manifeste primaire et en écrire un ? Oui !

Peut-on être un et divisible sur une portée imaginaire et fluctuante ? Oui !

Ce manifeste est le rouage de l’union de nos divisions ! DADDYSME !

On peut être dans l’inaction et craner avec ce manifeste ! DADDYSME !

Soyons dans l’inexactitude et éblouissons le postérieur de la bienséance ! DADDYSME

DADDYSME – Le terme est jeté en pâture parmi les loups et les bergers. Toute entité bourgeoise boboïfiante à moineau, enterre ce nom dans la fosse de la convenance universelle sans chercher la chaise du doute. Ignorant le particularisme de la métamorphose, le réaliste-bourgeois est un faisan de colchique plombé ! Il n’affirme pas, il répète et annihile la créativité en influençant son prochain à l’empêchement de l’expression libre. Manipulons le manipulateur ! Influons l’influant ! Rendons au DADDYSME ce qui appartenait à César

Le DADDYSME est une illusion gagnée. Une ventouse primaire se torchant sur les principes d’une société boisselée !  Entre « isme » et « acte », il n’y a pas de paix péremptoire ! Appliquons la ventouse de l’imbécilité-contact comme ces humains biblistes qui abrutissent la réflexion !

DADDYSTE, tu pars en guerre contre la fausse paix psalmodique « otan »tique !Tu dérègles la veuve et l’orphelin. Tu fais bouffer la poussière aux mordus disparates !

DADDYSTE, tu déconstruis l’inconstruisible ! Tu râpes la terre sainte et tu batifoles dans la fiente de ton ennemi.

DADDYSTE, tu renonces au beau formel. Tu n’es plus jadis ou demain. Tu es l’instant ! l’utile sans critique de l’impur. Tu appliques la merde de l’autre à sa vie. Tu reluis à la grammaire brandolifiant le despotisme des immortels !

Bouscule l’étrusque et commande le chaos poétique sur l’illusion du surréalisme. Connais-toi moi-même et impose les vis aux manivelles électriques ! Sois aussi absurde qu’un bourgeois assermenté !

Spontané DADDYSTE !  Impulsif DADDYSTE ! Libre DADDYSTE tout en crachant sur l’expression libérée. Rien n’existe mais tout est vrai ! La mort n’est qu’’une roue sans boyaux !

Magnifions les fugues de Chopin et le stabat mater de la bonne du curé !

Déchirons l’angoisse des animaux perdus. Interdisons le gros sel et les crimes de joie !

Arrêtons de pleurer face à la mort et magnifions le disparu en mangeant un Cheese-cake !

DADDYSTE, tu es l’énergie du néant, l’âme féconde de la poule qui cherche son œuf, l’ampoule qui anoblit le filament désespéré. Tu es l’abstraction poétique angulaire et nomade.

Dépasse ton TZARA et renie Berlingot et Breton ! Cite, cite, récite, demeure ! toi, le déprogressiste avec le chien et scientifique sans le chat, Abiaule de toutes tes forces !

DADDYSTE : Défie l’inconscience, le mauvais goût, les tomates et le yaourt Danone ! Sois le lorgnon de ta délivrance éternelle. Ecris, écris et crie sur le cirage de la volonté luminaire ! Sois exclamatif ! Affirme ton « tmoi » !  Créons le tontique et inversons l’espace anodin ! Les nuages sont les ténèbres et la croute terrestre ensanglantée: le manifeste universel de la réussite ! Evitons les pêches et tout autres friandises bourgeoises !

Soyons plus con que le con du con.

DADDYSTE, sois prêt et ouvre-là ! L’objectivité est une merde tout comme l’harmonie caractérisée de l’ambiance macédonienne sous le règne d’Henri 15.

DADDYSTE, sois péremptoire, jette l’opprobre, renie le réel et sois Image !

DADDYSTE, deviens le buisson ardent de ton nouveau Moïse et accélère la mise en boite de toutes croyances et même la tienne. Ne sois pas diffus ! Ne corrige pas les fautes d’orthographe car elles ne sont que concept idofélique !

Vis de ton inconséquence et sois DADDYSTE et LA VIE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *