7 février 2023

Esprit Libre

un média libre sans pub

Absurde

1 min read

Gens d’armes de l’agneau d’argile qui tend la maraude du latin

¨Pour quel ouvrage as-tu donc sacrifié ta vertu ?

Sur quel adage chinois désires tu tout froisser

Au café Marguerite, on danse toujours le french-cancan

Tant que l’eau tardera à pleurer sur le ruisseau désossé

Le marquis présentera toujours sa fille dans un labyrinthe mécanique

Chevalet posé, rue pleine de grâce, Rosa Péraldi prit le pinceau flouté

Son cœur présenta un premier avertissement devant le chef d’orchestre

Qu’on lui pardonne l’offense ô Démosthène, source d’ogresse en gelée

Voici ma fille Antonina, la balbutiante comtesse de l’orient

Mais je ne suis pas marquis que Dieu ! Et je ne manque pas de toupet que diable !

Et quand Jim Barnett arrêta le malfaisant, il offrit son coeur à Antonina

Une seule beauté enfermée et tout un monde s’endeuille

Pourquoi emprisonner la jeunesse de Rosa sur une fausse vérité ?

Et pour se venger de l’injuste mesure, le marquis se donna à la multitude

Et on le crucifia sur une lunette d’écaille

Tout était donc bidon: Antonina, Rosa et le marquis !

Absurde…..Absurde……Absurde…..Daubes……Abus…..

FQ 22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.