27 mai 2022

Esprit Libre

un média libre sans pub

Le merle moqueur

1 min read

De la mer cartelée, du delà de l’eau  qui décroche

Le merle moqueur, sur la route, s’est abonné

Tourbillon sans nuit contiguë sur l’asphalte

Mille éclats, ce ces étoiles, déversées en apnée

Un os créateur oublie le chemin de la pensée

Il emmène sa flatterie fraternelle et attelée dans le bois d’Isengard

Il faut d’abord dérouiller ce corps” ensquelétté” de brouillard

Pour donner à son rythme une mesure plus efficiente

Chrome d’illusion sur une substance adipeuse

La capsule du temps s’enferme dans une logique silencieuse

Vers quel spectre de masse courons-nous dans ce bas-delà ?

Rien ne souffle en illusion sur cette aromatique sentence

Et puis, la délivrance, la fin du doute, la rencontre

Rome s’est – elle vraiment créer en mille nuit de morts ?

L’obscure squelette de l’oppression va, enfin, se reposer

Cette chaise qui se présente, saura-t-elle l’accueillir ?

Frédéric Quillet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.