0 3 minutes 1 an

On va le chercher très haut et on le défend à cinq !

Le piston gauche n’a pas de parti pris il repart de l’avant

Et si l’armure du pilote s’ouvre à gauche sur une douche déterroctère ?

Alors, on revient sur le point de corner tout en rallant sur une semaine de congés

Poursuivi par l’un des passeurs, l’homme de devoir chante en mesure permutéé

A chaque accélération, il y a danger sur une réparation en surface organisée

Le piston gauche le sait et il doit le faire savoir sur 5 colonnes lunaires

Récital de notes et de signatures énergiques sentant le monde sans actions

Sans unité abordée, l’otage du révélateur entrevoit la lumière du magicien

Un silence à bâton rompu dégaine des décibels affranchies, étêtées de jardins secrets

Il permute sur l’étroite incisive de la colonne des libertés interdites: Méditation !

Sous une sirène effrénée par la peu des gisants, l’ombre du prédateur se liquéfie

Il part dans le pays des entités rythmées par la musique de l’alvéole du crépuscule

Plus d’ostracisme dans l’acte fondamental de fufu la tanlipe ! Allitération et engrenage

Tout est inversé et les syllabes prennes la tangente du grimoire universel : Tempalipus !

Carrousel des viles fêlures du jonc et de la rouquine des îles tuméfiées par le blanc dévastateur

Et puis, c’est la fin des équinoxes. Le piston gauche se détache du carcan exotérique

Prédateur inconnu et contre tout attente, c’est la rigole du printemps douteux qui s’annonce

Elle trécole le destin du mystificateur qui fourrage l’adipeuse réalité de la côte du feu pale

Adieux à la carte de la marguerite élévatrice tempérée dans un magma brulant de réalités endormies.

FQ-23

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *